«C’est un coup dur pour le MMM. Le système électoral a joué contre le MMM», dit Paul Bérenger