Francisco François : les Rodriguais ont voté intelligemment