Les auteurs et compositeurs se rebiffent pour leurs royalties