Maurice bénéficie d’un emprunt de 50 millions de dollars de l’Arabie saoudite