Paul Bérenger sur la Declaration of Assets Act : « On recommence à zero »