Eddy Boissezon souhaite qu’il y ait un vote unanime en faveur de la loi sur le financement des partis politiques