La délégation mauricienne prend l’avion sans la flamme des jeux, «les Rodriguais en colère»