La Hindu House veut se faire entendre