Soodhun: « Mo pa kone nanrien la dans »