Atma Bumma : « On participe à la partielle par respect pour la démocratie »