Travail au noir: des ouvriers étrangers abandonnent le textile